9 février 2017

S’accepter avec pleine conscience et compassion

 

Un tournesol
enraciné dans du terreau pauvre
qui s’ouvre à la lumière
qui fleurit de façon exubérante
ne se demande pas 
pourquoi il n’est pas une rose….

Anonyme

 

S’accepter soi-même n’est pas toujours facile. Nous faisons tous des choses que nous regrettons par après. Ou bien nous nous estimons pas assez bien, ou pas assez beau… De cette manière nous faisons obstacle à nous-mêmes et à notre potentiel. Pendant cette journée d’exercices et de méditations nous apprenons à être notre propre meilleur(e) ami(e)… Ceci est important car en fin de compte vous êtes la personne avec qui vous avez le plus à faire dans la plupart de votre vie. Nous donnons de l’attention à qui nous sommes et à qui nous pouvons être.

Quelques thèmes de la journée:

  • Comprendre pourquoi il est si difficile de s’accepter soi-même.
    • Apprendre à se regarder de façon douce et aimante.
    •  Découvrir la sécurité, même lorsqu’il y a un ressenti d’insécurité.
    • Comprendre la différence entre l’estimation de soi-même et la compassion, avec ses pièges.
    • Cultiver la pleine-conscience envers soi-même.
    • Trouver un soutient lorsque tout s’écroule
    • Parcourir le chemin du pardon (envers soi-même) et comprendre ce qu’est le pardon et ce qu’il n’est pas.
    • Trouver de la force intérieure avec compassion.
    • Donner forme à votre vie.
    • Parcourir un chemin axé sur la valeur.

 

Réactions des participants

 

De l’attention pour soi-même qui réchauffe le coeur …

Stefanie V.C.

 

Je me réjouis toujours en avance pour une journée de méditation pleine-conscience: enfin un moment de quiétude dans ces temps agités, simplement débrancher la prise et ne penser à rien!
An V.

 

La méditation dans laquelle on accueille tous les petits ‘moi’ en soi-même, avec toutes leurs émotions, était une révélation pour moi. Pour la première fois je pouvais accepter ‘La petite Hilde’ en moi. Depuis ce jour-là  je ne la repousse plus lorsqu’elle fait en sorte d’être entendue, vue et ressentie. Je l’accueille et malgré que c’est blessant de la rencontrer, elle a sa place maintenant.
Hilde V.